• Max Stirner - L'Unique Et Sa Propriété

    Max Stirner

     

    En 1845, Max Stirner publie un livre qui reste un brûlot dans l’histoire de la philosophie et qui pourrait aujourd’hui renaître à l’heure où les pays occidentaux prônent, non sans réticence et frilosité, ce que L’Unique et sa propriété cherche à promouvoir : l’individualisme.
    Consiséré comme le précurseur de toutes les pensées qui se disent anarchistes, Stirner fut le contemporain et le contradicteur de la gauche hégélienne de Berlin à la brasserie Hippel, lieu de rendez-vous du cercle des "Affranchis". C'est au contact de Ludwig Feuerbach, Bruno Bauer et Engels que se forme l'individualisme radical stirnérien. Pour Henry Arvon, "rarement un livre a été plus mal compris que L’Unique et sa propriété. Ce n’est pas comme on l’a dit, une sorte de « comète philosophique » dont on ignore l’origine et qui ne fait partie d’aucune constellation, mais le produit, étonnant sans doute mais non moins authentique, de l’hégélianisme parvenu à la fin de sa course effrénée." Une course qui mène à une révolte intérieure de chaque instant contre tous les dogmatismes et toutes les idéologies dont le but est la négation de l'individu au profit d'un être supérieur, que cet être soit Dieu, la Société, l'Homme ou bien l'Etat. La pensée de Max Stirner est aujourd'hui plus salutaire que jamais, après un 20ème siècle qui a produit les régimes totalitaire les plus inhumains et au seuil d'un 21ème siècle qui voit resurgir l'extrémisme d'une idéologie religieuse radicale et aliénante.

    " L'Unique et sa Propriété ", dès sa publication en 1844, suscite un grand intérêt populaire et politique, notamment dans la polémique qu'il engage avec la gauche hégélienne, l'humanisme de Feuerbach et le communisme.
    Il sombre ensuite dans l'oubli. Stirner y proclame que les religions et les idéologies se fondent avant tout sur des superstitions. Il considère le nationalisme, l'étatisme, le libéralisme, le socialisme, le communisme ou encore l'humanisme comme des superstitions. Paradoxalement la féroce polémique engagée par Marx à l'encontre de L'Unique et sa Propriété en fait une lecture incontournable pour qui veut comprendre le marxisme.
    La critique de Stirner est en effet considérée comme décisive dans la conversion de Marx de l'idéalisme au matérialisme, dans son détachement de la philosophie humaniste de Feuerbach ainsi que dans sa rupture définitive avec le " socialisme utopique ".
    L'auteur en quelques mots... Johann Caspar Schmidt (Bayreuth, 25 octobre 1806-1856), plus connu sous le nom de Max Stirner est considéré comme un des fondateurs de l'anarchisme et de l'existentialisme.
     

     

    Télécharger « max stirner - l-unique et sa propriete.pdf »

     

    Max Stirner

     

     

    Télécharger « max stirner - l-unique et sa propriete.pdf »

     

     

     

    « Comité Invisible - L'Insurrection Qui Vient...Hakim Bey - T.A.Z. »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :