• Spiritia, par anatta

    Télécharger « spiritia.pdf »

      

    Spiritia

     

      

     

    Elle a construit son paradis

    Sur le pourpre enfer de mon âme

    Son regard brûle et m’irradie

    Je suis son ombre, elle est ma flamme.

     

    Songe vide, mon cœur est mort

    Chrysalides d’épines noires

    Où mon aurore s’évapore

    Comme les reflets de la moire.

     

    L’ombre se consume près d’elle

    O Douce amère incandescence

    Elle a quitté sa citadelle

    Pour un vol d’éternelle errance.

     

      

    22/01/2003

    « La muse Du Cristal D'Emeraude, par anattaUn Papillon Sous Opium »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :