• TIQQUN - 1

    Télécharger « tiqqun --1--.pdf »

     

    Organe Conscient du Parti Imaginaire - 1999

     

    Tiqqun est le nom d'une revue philosophique française, fondée en 1999 avec pour but de « recréer les conditions d’une autre communauté ». Elle fut animée par divers écrivains, avant de se dissoudre à Venise en 2001 à la suite des attentats du 11 septembre. La revue a été l'objet d'un certain intérêt dans les médias en novembre 2008 après l'arrestation de Julien Coupat, l'un de ses fondateurs.

    Le Tiqqun est aussi un concept philosophique, éponyme de la revue dans laquelle il a été développé.

    Tiqqun est enfin le nom sous lequel ont été publiés plusieurs livres reprenant des textes de la revue, pour désigner, si ce n'est leur auteur collectif, du moins « un point de l'esprit d'où ces écrits émanent».

     

    Origine et utilisation du nom

     Le nom de la revue vient de la grande importance que les rédacteurs accordent au concept philosophique de Tiqqun[. C'est la transcription francisée du terme d'origine hébraïque Tikkoun olam, un concept issu du judaïsme souvent employé dans la tradition kabalistique et messianique, qui signifie tout à la fois réparation, restitution et rédemption, et qui recouvre en grande partie, et entre autres, la conception juive de la justice sociale.

    Au-delà de ces deux éléments, le terme Tiqqun est aussi employé, notamment dans l'expression « les Tiqqun », pour désigner le comité de rédaction ou un groupe plus vaste, voire l'ensemble des personnes partageant les convictions dont la lecture de la revue serait à l'origine. Tiqqun rejette cette utilisation.

     

    Appartenances et filiations

    Tiqqun, par son style poétique et son engagement politique radical, s'apparente aux théories situationnistes et au lettrisme

    Tiqqun s'est diffusée et est relativement acceptée dans le milieu philosophique radical, les milieux situationnistes ou post-situationnistes, dans l'ultra-gauche, les mouvances squat et autonome, ainsi que chez une partie des anarchistes.

    Tiqqun, dont le nom même évoque une dimension spirituelle, développe parfois une ligne « métaphysique critique » déroutante pour les habitués d'une rhétorique strictement matérialiste et athée.

    Tiqqun est très influencée par l'œuvre du philosophe italien Giorgio Agamben.

     

    Comité de rédaction

     Aucun article de Tiqqun n'est signé, néanmoins il existe un comité de rédaction qui n'est pas anonyme, puisqu'il est composé (pour TIQQUN N°1 en tout cas) de Julien Boudart, Fulvia Carnevale, Julien Coupat, Junuis Frey, Joël Gayraud, Stephan Hottner et Remy Ricordeau.

     

    « Hakim Bey - ArticlesTIQQUN - 2 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :